La sauvegarde de la biodiversité marine

#stayconnect #biodiversitémarine #sauvegarde #pacifique #océan #corail


La Polynésie est pour beaucoup un paradis.

Ceux qui y sont déjà allé vous le diront, l’accueil, la végétation, le paysage, mais également les lagons d’azur et l’océan Pacifique sont un régal pour l’âme et les yeux.

Cependant, aujourd’hui les fonds marins sont en danger. L’association Ori Heitiare Tahiti a décidé de s’investir dans la défense et la sauvegarde de la Biodiversité Marine aux côtés de plusieurs acteurs présents au Fenua.


Pendant des siècles, l’humanité a agi comme si mers et océans étaient des ressources inépuisables, capables de nous nourrir et d’absorber tous nos déchets. Mais c’est bien évidemment faux. Face à la destruction toujours plus inquiétante de nos mangroves, herbiers marins, récifs coralliens et à la mise à mal des zones de reproduction de poisson, le milieu marin est menacé, mais également les services écosystémiques qu’il fournit, comme les ressources de pêche.


Les menaces qui pèsent sur les océans sont plus nombreuses que ce que l’on ne peut imaginer. L’activité humaine génère pollutions multiples ; eaux usées, pesticides, hydrocarbures ou encore plastiques.

Calculé de la même manière que le PIB national, le Produit Marin Brut annuel placerait les océans au septième rang des économies mondiales grâce à une production annuelle de biens et de services évaluée à 2 500 milliards d’US dollars. La valeur globale du patrimoine océanique est quant à elle estimée à 24 000 milliards d’US dollars, une valeur sans commune mesure avec celles des plus grands fonds souverains. De ce point de vue, la France possède une responsabilité particulière puisqu’elle possède le second espace maritime au monde via les territoires de ses DOM-TOM.


En Polynésie, plusieurs personnes se sont déjà mobilisées afin de réduire l’impact humain sur l’écosystème marin et surtout le préserver.


A l’image de Coral Gardner dont la mission n’est autre que de préserver les récifs coralliens grâce à une solution de reproduction et de plantation de coraux.


Ainsi lors du festival « L’Union, Fenua No Te Heiva », le 16 juillet 2021 vous pourrez participer à une conférence dédiée à la préservation de la Biodiversité Marine et ainsi y apprendre comment, à votre échelle, vous pouvez préserver le monde marin, voire l’aider à regagner sa richesse d’antan. Des ateliers ainsi que des séances de débats afin de partager et de développer de nouvelles idées seront également mis en place.


Amoureux de la Polynésie, des océans et des mers de notre belle planète, ne loupez pas cet évènement enrichissant !


Posts récents

Voir tout