Le Tiurai est bien connu de tous, mais connait-on vraiment son origine ?

Le Tiurai est à l’origine la "Tahitianisation" du mot anglais July, en référence à la commémoration de la prise de la bastille le 14 juillet.


Fêtée pour la première fois en 1881, l’administration coloniale avait imposé au polynésien de fêter cette date historique, puisqu’ils devenaient Français, au même titre que les hexagonaux.


Les Ta’ata Tahiti, attachés à leur propre culture ne perdent pas de temps et donnent leur propre vision d’une fête en y ajoutant la couleur locale à la cérémonie trop rigoriste de la République. S’y ajoute alors des concours de chants, de danses, des courses de pirogues et de porteurs de fruits pour finir par le bal du 14 juillet.


Aujourd’hui le Tiurai est bien connu de tous les polynésiens.


Il a évolué avec son temps et voit se bousculer roulotte, baraque foraine, et autre manège pour petits et grands.


En effet, la technologie s’est invitée dans cette célébration traditionnelle qui se déroule maintenant depuis 140 ans et rassemble chaque année des milliers de personnes.


Entre célébration, festivités, bals et amusement, c’est surtout la différence culturelle et le partage qui sont les maîtres mots du Tiurai.


Les polynésiens ont su créer et instiller dans cette fête toute leur joie de vivre et l’amour qu’ils portent à leur tradition, sans pour autant se couper de ce que le monde moderne peut apporter.


C’est Monsieur Nedo Salmon, académicien et président du jury de Vaiete qui a annoncé la nouvelle appellation de la fête du Tiurai, qui débute désormais à la fin du mois de Juin : le HEIVA.


Le Heivavaevae et tous ses à-côtés étaient nés.


C’est dans la continuité de cet esprit festif que l’Union Fenua No Te Heiva 2021, aura lieu à Toulouse-l’Union les 16-17 et 18 juillet prochains.


Un évènement culturel qui rassemblera d’autres communautés du Pacifique avec des activités qui se rapprocheront du Tiurai d’antan.


En effet, il y aura entre autres :

  • des artisans,

  • des tatoueurs,

  • des structures gonflables,

  • des ateliers de confection,

  • des concours de danse polynésienne « Ori Tatou »,

  • des scènes ouvertes « artistes polynésiens et du pacifique »,

  • des conférences sur le tatouage, sur l’adoption des enfants Fa’amu,

  • la marche pour une « Rose Polynésienne »,

  • le Ahima’a « four polynésien »

  • ainsi que les sports traditionnels « Tuaro Maohi » (lever de pierre, lancer de javelot « Patia Fâ », les porteurs de fruits…etc),


seront les principales activités dont nous vous parlerons plus en détails très bientôt…


Alors restez connectés ! Et si ce n'est pas encore fait, suivez notre page Facebook @PageOriHeitiareTahiti et notre page Instagram @oriheitiaretahiti.




36 vues
  • envelope
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2020 by Ori Heitiare Tahiti & MyBeeCommunication

Toulouse - L'Union

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now