Tuaro Maohi

Chaque année à Tahiti se déroule le Heiva Tu’aro Ma’ohi. Alors pour les petits nouveaux, qu’est-ce que c’est ?


Le HEIVA TU’ARO MA’OHI est la grande fête des sports polynésiens. Cette manifestation fait aujourd’hui partie du patrimoine culturel du pays, au même titre que les danses, les chants ainsi que les autres activités culturelles. Très attendue d’un public parfaitement fidélisé, elle est pour l’ensemble des athlètes le couronnement de leurs efforts d’une année et pour nos visiteurs une merveilleuse découverte ainsi qu’une immersion dans les traditions polynésiennes.


Au travers du Heiva Tu’aro Mā’ohi, les disciplines sont valorisées, de mieux en mieux connues et l’un des objectifs poursuivis n’est autre que de rayonner le plus possible dans le Pacifique et dans le Monde.


C’est donc dans le prolongement de cet objectif mis en place par la FAM (Fédération des sports et jeux traditionnels) que l’association Ori Heitiare Tahiti a décidé d’inclure à son festival Fenua No Te Heiva les sports et jeux traditionnels.


Alors est-ce que toutes les épreuves typiques seront présentes ? Oui !

  • Le Lancer de Javelot : Patia Fa et Patia Ai

Cette épreuve consiste à viser et toucher une cible plantée sur un mât d’une hauteur de 6,10 m, le plus grand nombre de fois possible et dans une durée déterminée, au moyen de javelots.

  • Les Porteurs de Fruits : Timau Ra’au

Cette partie consiste à transporter une charge de produits agricoles composée de fruits, tubercules etc…, attachée dans la longueur du bois de chaque côté, d’un poids déterminé, le « Ape » est interdit. Le parcours est défini par le jury d’une distance approximative de 1 000 à 1 300 mètres pour les hommes. Il est ouvert aux femmes sur une distance de 800 à 1 100 mètres.

  • Le lever de pierre : Amora’a Ofai

L’épreuve de lever de pierre dite « Amora’a Ofai » consiste à soulever une pierre le plus rapidement possible, depuis le sol jusqu’à l’épaule et à la stabiliser :

Au sol, la pierre doit être en position droite « debout », c’est-à-dire posée verticalement sur l’une de ses extrémités. L’athlète doit être accroupi, genoux pliés, les deux mains entourants la pierre avec possibilité de rallonge en fibre végétale ou en pareu. Il est interdit de passer une main sous la pierre.

Au soulever, la pierre peut être inclinée sans toutefois être couchée. A l’épaule, la pierre doit être stabilisée en position horizontale, positionnée en grande partie sur l’épaule et non sur le torse ou l’omoplate.

L’athlète, doit être en fin de mouvement en position debout, genoux droits et en équilibre, une seule main au contact de la pierre.

Le juge principal évalue la bonne tenue de l’ensemble du mouvement et de la stabilisation. Il donne le top arrêt des chronos.



Chacune des épreuves peuvent être disputées en équipe ou en individuel. A l’issue de chaque épreuve un vainqueur par catégorie (homme/femme/-18 ans) sera désigné ainsi qu’une équipe. Les meilleurs participants par catégorie recevront un lot ainsi qu’une médaille.

A la fin des trois épreuves, un classement général des participants en individuel sera réalisé dans les catégories homme et femme et les vainqueurs gagneront un billet d’avion Air Tahiti Nui.


Le jugement des épreuves est confié à un jury constitué et nommé par la Fédération. Les participants de chacune des épreuves doivent être en tenues traditionnelles.


Pour plus d’informations sur les modalités de participations et du déroulement des épreuves, n’hésitez pas à télécharger le règlement



Reglement sports traditionnels Tuaro Mao
.
• 446KB

Et pour vous inscrire, pensez à télécharger la Fiche d'inscrition


Fiche Inscription Tuaro Maohi 2021
.pdf
PDF • 177KB





215 vues

Posts récents

Voir tout